Les Productions Végétales

        Institut Togolais de Recherche  Agronomique    

 

I Retour résultats de recheche I I Page d'accueil itranet I      

SORGHO : Deux nouvelles variétés pour les régions de faible pluviométrie  

Monsieur Batoussi N. M'PO généticien -sélectionneur, Directeur du Centre de Recherche Agronomique de la Savane Sèche (CRASS)                                                                                               

Le sorgho (Sorghum bicolor (L.) Moench) est l'une des principales cultures vivrières du Togo. La production nationale de sorgho varie de 110 000 à 172 000 tonnes annuellement selon la Direction des Statistiques, de l'Informatique et de la Documentation (DSID); 60 % de cette production sont utilisés dans la brasserie traditionnelle (<< Tchoukoutou>> ou << Tchakpalo>> ). Les rendements moyens des variétés locales vont de 500 à 800 kg sorgho-grain par hectare en milieu paysan. Ces variétés de très haute talle (4 à 6 m) ont un cycle végétatif très long : 150 à 180 jours.

Avec les changements climatiques observés ces derdières années et caractérisés par le raccourcissement de la saison des pluies dans la région des savanes, l'on assiste à une baisse des rendements de ces variétés locales provoquant ainsi un déficit en sorgho-mil de l'ordre de 33 000 à 50 000 tonnes.

Pour trouver des solutions à cette situtation, l'Institut Togolais de Recherche Agronomique (ITRA) avait entrepris dès 1991 des travaux d'amélioration variétale de cette céréale avec l'appui financier du Fond Européen de Développement (FED). Ces travaux ont abouti à la mise au point de plusieurs variétés améliorées de sorgho. Parmi celles-ci, deux se sont révélées particulièrement intéressantes. En effet, ces deux variétés dénomées SORVATO 1 et SORVATO 28 sont à grains blanc-ivoire pour la première et rouges pour la seconde. Elles ont un cycle végétatif plus court : 100 à 105 jours, des tiges plus courtes : 2 à 2,5 m et des rendements moyens varian entre deux et trois tonnes par hectare en milieu paysan et qui peuvent atteindre ou dépasser cinq tonnes à l'hectare en conditions de culture intensive.

Grâce à la collaboration entre l'ITRA, le Réseau Ouest et Centre Africain de Recherche sur le Sorgho (ROCARS), le projet de Soutien aux Groupements Villageois dans l'EST de la Région des Savanes (SOGVERS) et l'ONG << Association Française pour le Développement International>> (AFDI 47) des tests multilocaux en milieu paysan suivis de production de semences ont facilité la diffusion des deux variétés dans toute la région des Savanes où leur culture est en pleine expansion.

Ces deux variétés ont montré une très bonne aptitude aussi bien pour la pâte (principal plat local) que pour les boissons. La particularité de SORVATO 1 est son excellente aptitude à la fabrication du pain (15 % de sorgho et 85 % de farine de blé), des biscuits et à la préparation d'autres mets locaux (''ablo'', ''kome'', etc). En outre, selon les analyses biochimiques, SORVATO 1 possède une haute valeur technologique et un taux en composés phénoliques (tannins) très faible (0,20 %).

Eu égard à leurs performeances agronomiques, technologiques et culinaires, les variétés SORVATO 1 et SORVATO 28 ont été introduites de 1997 à 2000 dans les essais multilocaux dans 14 pays membres de ROCARS où elles se sont classées parmi les variétés les plus productives.

Il est donc clair que ces deux variétés peuvent contribuer à l'amélioration de la production de sorgho au Togo et dans la sous-région, à l'amélioration de la sécurité alimentaire et à la réduction de la pauvreté en milieu rural.

Contact : Batoussi N. M'PO   ITRA/CRASS B.P. : 129 Kara-Togo   Tél./Fax (228) 660 60 13

 * Panicules de deux variétés de sorgho crées par l'ITRA       


I  début de page I